English Czech German Danish French Greek Italian Dutch Norwegian Portuguese Swedish

[Traduit par Florence Walbaum, Alsciaukat Maine Coons, France.]


Le Passé
Le Présent
Le Futur

Le Passé

Swampscott

Depuis les années soixante, la popularité des Maine Coons n'a pas cessé de croître aux Etats-Unis et dans le reste du monde. Le premier club à reconnaître cette race fut le Canadian Cat Association, et l'American Cat Association en 1967. D'autres agréments ont rapidement suivi, excepté pour la CFA, qui attendit jusqu'en 1976.


Voici quelques uns des premiers élevages de Maine Coons:

  • Abnaki - Liz Bicknell
  • Havenwood - Patricia McIntire
  • Heidi Ho - Connie Condit
  • Highmeadow and Kent - Diane Ziessow
  • Illya - George Andre
  • Jo Stad - Rod & Betty Ljostad
  • Le Beau Minu/Mountview - Carol & Tom Pedley
  • Mor-Ace - Anthony Morace
  • Norwynde - Lillias Vanderhoff
  • Quan Yin - Cynthia Wilson
  • Sundar - Phyllis Voth
  • Tanstaafl - Beth Hicks
  • Tati-Tan - Sonya Stanislow
  • War-Tell - Florence Wartell
  • Whittemore - Ethelyn Whittemore
  • Woods End/Woodriver - Diane Reynolds
  • Yankee Cats - Judith Ansell

Le Présent

Trois élevages ont plus que les autres participé au développement du Maine Coon. Plus précisément 5 chats fondateurs (c'est-à-dire les premiers officiellement enregistrés d'une lignée) sont à l'origine de la plupart des lignées d'aujourd'hui. Ces Top 5, par ordre d'importance, sont:

  1. Andy Katt of Heidi-Ho
  2. Bridget Katt of Heidi-Ho
  3. Dauphin de France of Tati-Tan
  4. Tatiana of Tati-Tan
  5. Whittemore Smokie Joe

En dehors de ces cinq chats, il est difficile d'identifier la présence d' autres chats fondateurs dans nos pedigrees.

Les éleveurs qui ont construit ce site estiment que le patrimoine génétique d'un pedigree des années 90, lorsqu'on remonte à sa fondation, contient:

  • 65-70% des top 5 (soient les 5 chats fondateurs les plus courants)
  • 50-55% des top 3 (soient les 3 chats fondateurs les plus courants)
  • 35-40% des top 2 (soient les 2 chats fondateurs les plus courants)
  • 30-35% des Clones (voir ci-dessous)

Ces pourcentages sont des estimations pour un pedigree moyen. Ils varient légèrement d'un pays à un autre. Mais l'important est qu'il s'agit d'un "point de départ", d'une base pour établir des comparaisons entre pedigrees. Le pourcentage élevé d'Andy, Bridget et Dauphin est probablement dû à la popularité et à l'utilisation intensive des "Clones" (voir ci-dessous), chatons issus du mariage entre Heidi Ho Sonkey Bill et Tanstaafl Polly Adeline. Le pedigree des Clones est disponible dans la Maine Coon Database, voir notre page de liens . Ulrika Olsson (chatterie S*Ylletrollets en Suède) a bâti le programme pour calculer le pourcentage génétique des ancêtres fondateurs et des Clones dans les pedigrees, et ce système fut ensuite adapté pour le programme CompuPed par Astrid Straver (chatterie Tricks and Tails en Hollande). La plupart des analyses citées dans ce site ont été générées par CompuPed 4.

LES CLONES

Heidi Ho Sonkey Bill est né en 1978. C'est un petit fils, et un arrière-arrière-petit-fils d'Andy et Bridget Katt of Heidi Ho. Quand il eut des chatons avec Tanstaafl Polly Adeline, ceux-ci se ressemblaient de façon frappante, comme des clones. Lorsque nous évoquons aujourd'hui les "Clones", nous parlons des fils et filles de Sonkey et Polly. S'ils sont si importants à considérer aujourd'hui, c'est qu'ils ont été utilisés à outrance par les éleveurs, car ils produisaient de très beaux chats d'exposition, et ont vraiment contribué à l'accroissement de la taille des Maine Coons. Donc beaucoup d'éleveurs considérèrent que si "un peu" c'était bien, "beaucoup" était encore mieux. Par conséquent, alors que les clones eux-mêmes n'avaient pas un coefficient de consanguinité très élevé (9.4%), on fit beaucoup de croisements consanguins avec eux et leurs descendants. De nos jours, la plupart des pedigrees de Maine Coons contiennent 35% des clones, parfois même plus de 50%! Ceci explique pourquoi le couple Sonkey X Polly apparaît aussi souvent dans les branches reculées de nos pedigrees. Vous pourrez facilement le constater en étudiant vos pedigrees sur 9 générations et plus dans la Maine Coon Database.

L'analyse ci-dessous indique le degré de parenté des clones à leurs ancêtres fondateurs.

*BRIDGET KATT OF HEIDI HO             F      32.031%
*ANDY KATT OF HEIDI HO                M      32.031%
 DAUPHIN DE FRANCE OF TATI-TAN        M      15.625%
 TATIANA OF TATI-TAN                  F       7.813%
 SMOKIE JOE OF WHITTEMORE             M       3.516%
 WHITTEMORE MYSTIQUE OF WAR-TELL      F       2.344%
 WHITTEMORE BLACK JACK OF WAR-TELL    M       2.344%
 WHITTEMORE GINGER                    F       1.563%
 TORTILLA OF WHITTEMORE               F       1.172%
 PRINCESS SUE OF WHITTEMORE           F       1.172%
 BONNIE LEE OF WHITTEMORE             F       0.781%
 PENNY OF WHITTEMORE                  F       0.391%

Liste des Clones:

  • QGC Heidi Ho Annabel Lee of Tycoon, OD
  • SGC & CH Heidi Ho Aurora of MtKittery, OD
  • PR Heidi Ho Barnaby Katt
  • CH Heidi Ho Camille of Calicoon
  • QGC Heidi Ho Canth of Tanstaafl
  • QGC & CH Heidi Ho Coon Victoria, DM
  • CH Heidi Ho Just Plain Bill Katt
  • PR & CH Heidi Ho Justin Morgan Katt
  • SGC & GC Heidi Ho Lady Arwen of Mary B, DM
  • Heidi Ho Lovey Mero of Meunerie
  • SGC Heidi Ho Molly Brown of Tanstaafl
  • QGC Heidi Ho Percival of Meunerie
  • CH Heidi Ho Portius of Olde Farm
  • Heidi Ho Rachel Adeline
  • TGC Heidi Ho Richard III of Charmalot, OS
  • Heidi Ho Sasquatch of Ktaadn
  • Heidi Ho Wilyum of Ktaadn

Descendants de Dauphin de France et Tatiana:

  • Tati-Tan Anya of Sundar, F
  • Trp Ch Tati-Tan Beau de France of Mari-Lee, M
  • CH Tati-Tan Belbette of Zig-Krn, F
  • GC Tati-Tan Bijou, M
  • TCH Tati-Tan Bleu Belle of Mor-Ace, F
  • Tati-Tan Campelle, M
  • Tati-Tan Caprice, F
  • QCH Tati-Tan Coquette de France, F
  • QCH Tati-Tan Moses of Sundar, M
  • Tati-Tan Rufus, M
  • Tati-Tan Simone of Tomoka Oaks, F
  • Tati-Tan Suzette de France, F
  • Tati-Tan Tati of Mor-Ace, F
  • Tati-Tan Toni Girl of Mor-Ace, F

Descendants de Whittemore Smokie Joe:

  • Golden Girl of Whittemore, F
  • Whittemore Cali of Emin-Dale, F
  • Whittemore Randi, M
  • Whittemore Scandel, M
  • Whittemore Snow Queen, F
  • Whittemore Sammie, M
  • Whittemore Schiller, M
  • Whittemore Tigress, F

De plus amples informations sur ces chats sont disponibles dans la Maine Coon database. Vous y trouverez également de nombreux descendants des top 5.

Le Futur

Ce n'est pas vraiment la situation actuelle du Maine Coon qui pose problème - la plupart sont encore en bonne santé -, mais la direction que suivent les éleveurs. Si nous continuons de cette façon, nous savons par l'exemple d'autres races de chats et de chiens que des problèmes plus graves vont apparaître. L'étude des pourcentages de clones et de Top 5 permet d'évaluer la valeur génétique d'un pedigree. L'élevage n'est pas une science exacte, on ne peut calculer exactement la marche à suivre. Mais nous pouvons utiliser les outils mathématiques/statistiques pour faire les choix les plus judicieux de croisements. Les mathématiques ne doivent toutefois pas être surestimés, et ne remplacent pas le jugement de l'éleveur. Ils viennent le seconder. Il ne faut pas non plus sous-estimer l'aide que nous pouvons obtenir des calculs génétiques. Ce sont des outils précieux, quand ils sont utilisés correctement et de façon intelligente.

Il est temps maintenant de renforcer notre pool génétique en le diversifiant: pour améliorer la diversité génétique de nos chats, pour augmenter leur vigueur, et pour assurer un état de santé satisfaisant pour le futur de la race du Maine Coon et sa résistance à long terme. Cette nécessité doit être envisagée de façon collective par une grande majorité d'éleveurs, car elle n'est pas réalisable par seulement quelques individus motivés. Seule une prise de conscience étendue de l'importance de maintenir une bonne santé chez nos chats permettra d'atteindre le but fixé. C'est l'effort et l'action de tous. Nous devons nous fixer des priorités d'élevage qui vont dans le sens de la protection à long terme de la race du Maine Coon et de sa santé. Seul cet effort du plus grand nombre pourra permettre d'améliorer la santé, la vitalité et la vigueur de nos chats et de leurs chatons. La qualité du système immunitaire de tous les animaux est totalement liée à leur diversité génétique.

Beaucoup d'éleveurs débutants sont surpris lorsqu'ils étudient un pedigree, de constater qu'en arrivant aux générations les plus éloignées, le nom de quelques mêmes chats revient constamment. Ce pedigree est homogène: il n'y a pas de diversité génétique. Beaucoup de Maine Coons ont ce genre de pedigree. Il est essentiel d'étudier nos pedigrees jusqu'à leur fondation, et de rechercher des chats non apparentés pour renforcer notre pool génétique par l'exogamie ("outcrossing" en anglais). Ceci est d'autant plus important pour l'éleveur débutant qui commence avec un pedigree sur 5 générations, et qui, comme tous les noms des chats sont différents, est persuadé que son pedigree ne contient aucune consanguinité. Il faut connaître les lignées anciennes pour savoir comment elles s'interpénètrent. Avec un bon programme de gestion de pedigrees, de la patience et la volonté de rechercher les origines les plus éloignées d'un pedigree, on apprend à quel point nos chats sont exogames/outcross ou consanguins. Plus on étudie les fondations de nos pedigrees, mieux nous sommes capables de faire des choix de croisements, et de bâtir une stratégie d'élevage intelligente, logique et de qualité.

Avec le temps, et l'utilisation accrue de logiciels de gestion de pedigrees, il est possible d'atteindre un meilleur niveau d'information sur les lignées de nos chats. Les éleveurs débutants auront accès à des pedigrees tracés jusqu'à leur fondation, au lieu d'avoir seulement les quelques premières générations. Communiquer les lignées avec lesquelles on travaille est fréquent dans de nombreuses espèces. Les éleveurs de Maine Coons peuvent faire de même. Il faut pour cela que l'éleveur soit bien familiarisé avec les lignées de Maine Coons, et qu'il existe un consensus et une coopération réelle autour de l'avenir de cette race.

Des centaines de Maine Coons de fondation ont existé, où sont-ils maintenant? Dans quelles lignées? Il est encore possible de trouver des chats exogames de qualité. Ces chats existent, ils ne sont pas hors standard, ou non typés. Ce sont des chats venant d'élevages compétitifs.

Dans ce site, vous pourrez trouver une liste d'exemples de lignées et de chats qui ne sont pas apparentés aux lignées communes de nos Maine Coons. Certains ont par exemple un pourcentage très inférieur des 5 chats de fondation principaux (les top 5), moins de "clones" dans les générations plus récentes, et sont un apport intéressant pour les éleveurs qui recherchent une bonne diversité génétique. Consultez notre Liste d'élevages "outcross", pour plus d'informations.

Consultez notre page de liens: vous y trouverez quelques simulations de ce qu'il pourrait advenir de la race du Maine Coon, avec des exemples édifiants et effrayants de ce que la consanguinité excessive peut provoquer.

Bien sûr, un bon éleveur doit considérer de multiples facteurs dans un pedigree, pas seulement le niveau de consanguinité. Il y a beaucoup d'autres problèmes de santé à étudier (l'HCM et l'HD par exemple).

Vous pouvez aussi faire vos propres analyses génétiques grâce à la Maine Coon database.